Environnement

Recycler

© Elipso 2014

Les emballages et films plastiques se recyclent, pourquoi ? Comment ?

 

Le recyclage nécessite :


► Concertation + Anticipation + Innovation
Au sein de toute la chaîne :

Producteurs de matières premières ► Fabricants d'emballages ► Utilisateurs d'emballages ► Recycleurs


C'est la démarche qu'a suivi l'industrie de l'emballage associée à toute la chaîne.

 

Les emballages usagés et collectés* sont traités pour élaborer une nouvelle matière première secondaire, c'est la régénération. A ce stade, cette matière est préparée avec des spécifications techniques bien définies pour fabriquer de nouveaux produits.
Dans certains cas, le recyclage peut se faire en boucle pour fabriquer un emballage ou donner vie à de nouveaux produits dans des applications différentes.
* A noter : Les gisements homogènes de matériaux plastiques permettent un recyclage satisfaisant sur le plan environnemental et économique.


Le recyclage des emballages et films plastiques est une réalité industrielle, exemple :

50 % des bouteilles et flacons sont triés et ainsi recyclés

 

Une progression rapide mais solide :

 

Courbe d'évolution du tonnage des déchets d'emballages plastiques recyclés depuis 2003. Ce graphique prend en compte les déchets d'emballages ménagers et les déchets d'emballages industriels et commerciaux.   

Source : ELIPSO à partir des données de la Commission Européenne

 

La deuxième vie des emballages...

 

Emballages mis sur le marché

Leur 2ème vie

• Bouteilles de lait, de jus de fruits
• Cubitainers de vin (5L)
• Flacons de lessive, adoucissant, détergent, hygiène
• Films et sacs

Matières :
Pehd (Polyéthylène haute densité)
Pebd (Polyéthylène basse densité)
PP (Polypropylène)

• Nouveaux flacons
• Bidons
• Tubes de passage câbles
• Mandrins
• Pièces diverses injectées
• Sacs poubelles
• Films agricoles

 

• Emballages PSE : barquettes, caisses, calages

Matière : PSE (Polystyrène expansé)

• Nouveaux emballages
• Plaques d’isolation ou de protection
• Particules de calages
• Dos de boîtiers CD et autres pièces plastiques
• Béton allégé

• Bouteilles : eau minérale et de source, BRSA, bière, bière, vin, cidre, vinaigre

Matière : PET (Polyéthylène téréphtalate)

• Fibres de rembourrage
• Fibres non tissées (filtres,…)
• Fibres tissées ou tricotées
• Emballages rigides
• Feuillards
• Bouteilles
• Pièces diverses injectées

Source : Valorplast
Source : Valorplast

 

L'exemple de la bouteille d'eau

Parmi les emballages plastiques ménagers, la bouteille d'eau en plastique est un exemple caractéristique des avancées du recyclage. Fabriqué en PET, cet emballage est parfaitement recyclable et recyclé.
Des résultats très encourageants : en 2008 -> 1 bouteille sur 2 est recyclée en France. Un score qui pourrait être augmenté en incitant le consommateur au geste de tri et en développant la collecte hors domicile.
A noter : Les entreprises du secteur de l'eau embouteillée sont adhérentes d'Eco-Emballages à qui elles ont versé 51 millions d'euros en 2006, soit 21 % des contributions du secteur agroalimentaire.

 

Un travail d'éco-conception important a été réalisé en 20 ans puisque le poids de la bouteille d'eau minérale a diminué de plus du tiers : 33 g aujourd'hui, sans remettre en cause sa qualité essentielle : garantir la sécurité et la qualité originelle des eaux embouteillées jusqu'à la table du consommateur.

 

Ces bouteilles sont vraiment les bons élèves du développement durable puisque l'on voit se développer aujourd'hui l'introduction de PET recyclé (apte au contact alimentaire) dans leur composition, ainsi la boucle est bouclée !

Pour en savoir plus sur l'eau minérale : www.eaumineralenaturelle.fr

 

Définitions du recyclage plastique

Le recyclage matière (mécanique) : Processus physique de traitement selon lequel des emballages usagés sont régénérés en matière première secondaire, celle-ci servant à fabriquer de nouveaux produits.

Le recyclage matière première (chimique) : Procédés physico-chimiques qui décomposent les plastiques en plusieurs constituants initiaux pouvant être utilisés pour fabriquer des matières plastiques ou d'autres porduits.

 

 

Matière recyclée au contact des aliments

Au travers du déploiement de nouveaux process industriels, l'utilisation de matière plastique recyclée dans les emballages alimentaires connaît un développement certain.

 

Si auparavant le contexte réglementaire était disparate d'un pays à l'autre dans l'Union Européenne, le règlement 282/2008/CE du 27 mars 2008 a changé la situation.
Ce réglementent a été publié à la suite du « règlement cadre » [1935/2004/CE] et du « règlement GMP » sur les bonnes pratiques de fabrication [2003/2006/CE], il définit des règles harmonisées pour l'autorisation des procédés de recyclage des matières plastiques destinées au contact alimentaire.
Ces dernières doivent par ailleurs respecter également les exigences de la « directive plastiques » [2002/72/CE et ses amendements], pré-requis de base dans tous les cas.

 

Afin de permettre la mise en place progressive de ces nouvelles dispositions, l'Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA) a émis des lignes directives précisant le contenu des dossiers de pétition (demandes d'autorisation relatives aux procédés industriels envisagés).

 

Une phase dite « d'autorisation initiale » permet aux procédés existants de s'insérer dans le nouveau dispositif.

 

A noter : les procédés autorisés doivent être gérés sous assurance qualité et faire l'objet d'audits.

 

Pourquoi avoir développé le recyclage et pourquoi continuer à le faire demain ?

Le recyclage constitue un objectif majeur pour notre industrie qui a développé le recyclage de ses emballages et films plastiques à l'échelle industrielle depuis 15 ans.
Cette action a été menée, tant pour atteindre les objectifs de recyclage réglementaires que pour contribuer de façon déterminante à construire le recyclage pour les motifs suivants :

  • Contribution à l'indépendance nationale vis-à-vis du pétrole.
  • Economie des ressources.
  • Développement d'une industrie ancrée dans les régions et créatrice d'emploi. L'industrie du recyclage est proche des gisements de déchets.
  • Développement d'une industrie économiquement viable, avec des technologies permettant d'améliorer la qualité du tri et du recyclage, ce qui permet d'introduire des matières recyclées dans un plus grand nombre de produits finis tout en respectant les cahiers des charges et assurant la qualité des produits.
Les industriels du recyclage témoignent