Le cycle de vie des emballages plastiques ou souples

Le cycle de vie des emballages plastiques ou souples peut être schématisé par les étapes suivantes

Production des matières premières : différentes matières premières sont utilisées par les fabricants d’emballages plastiques et souples : plastiques vierges, plastiques recyclés, plastiques biosourcés, association avec d’autres matériaux (papier, aluminium…).
Les matières premières utilisées permettent de donner à l’emballage les fonctionnalités nécessaires tout au long du cycle de vie.

Fabrication de l’emballage plastique ou souple : les procédés de transformation et de décors utilisés pour fabriquer les emballages plastiques sont variés : calandrage, thermoformage, injection, extrusion, etc.

Conditionnement des produits : les emballages sont ensuite utilisés pour conditionner les produits : aliments, boissons, cosmétiques, détergents, ingrédients, matériaux, etc.
Voir les fonctionnalités des emballages

Distribution et Mise sur le marché des produits : les produits emballés suivent différents schémas logistiques avant d’être mis sur le marché au travers de circuits de distribution variés : circuits courts, grande distribution, export.

Consommation ou utilisation des produits : les emballages continuent à jouer un rôle lors de cette étape en étant adaptés au mode de consommation ou d’utilisation des produits : consommation ou utilisation en une fois, en plusieurs fois, etc.

Collecte et tri des emballages : une fois le produit consommé ou utilisé, les emballages sont collectés et triés par les collectivités ou par les industriels.

Fin de vie – Réutilisation : certains emballages plastiques peuvent être réutilisés, c’est par exemple le cas des IBC (également appelés GRV – Grands Récipients Vrac) ou des caisses plastiques.

Fin de vie – Recyclage : lorsque des filières de recyclage ont été mises en place, les emballages plastiques sont recyclés. C’est par exemple le cas des bouteilles et flacons en PET, en PE ou en PP ou des caisses en polystyrène.

Fin de vie – Compostage : les emballages plastiques biodégradables peuvent être compostés dans des filières industrielles ou domestiques. C’est par exemple le cas des sacs de caisse ou des films biodégradables.

Fin de vie – Valorisation énergétique : lorsque les emballages plastiques ne peuvent pas être réutilisés, ni recyclés, ils peuvent cependant servir à produire de l’énergie dans les installations de valorisation énergétique.