Prévention du gaspillage alimentaire : rôle clé de l’emballage

Le gaspillage alimentaire constitue un non-sens économique, social et environnemental.
Chaque année, 30 % de la production agricole mondiale est perdue.
Chaque français jette en moyenne 20 kg de déchets alimentaires par an, dont 7 kg de produits encore emballés, ce qui représente 400 € par an par foyer.

Il est de la responsabilité de tous, que l’on soit producteur, transformateur, distributeur ou consommateur, de s’engager et d’agir ensemble.

L’emballage œuvre sans discontinuer, notamment via l’innovation, pour l’amélioration de la protection, de la préservation et de l’intégrité des produits conditionnés. Il participe à l’effort global contre les pertes et le gaspillage.

Dans le secteur agroalimentaire, l’emballage joue un rôle essentiel et se situe au croisement de quatre enjeux majeurs : assurer la sécurité et la qualité de l’alimentation, apporter de l’information au consommateur, minimiser les impacts sur l’environnement et lutter contre le gaspillage alimentaire.

Voir la fiche « L’emballage joue un rôle clé dans la lutte contre le gaspillage ».