Les chiffres clés en France

D’après l’étude économique annuelle menée par Asterès pour ELIPSO, le secteur français de l’emballage plastique et souple maintient sa croissance, conséquence d’une production dynamique. Ainsi en 2016, le chiffre d’affaire total du secteur est estimé à 7,7 milliards d’euros, soit une croissance de 1,7 %. On constate une progression constante du CA du secteur à l’exception des années 2009/2010 due à la crise économique de 2008.

La production d’emballages plastiques augmente depuis l’été 2013, avec une croissance de 2,4 % en 2016, et une accélération au premier semestre 2017 : + 3,5 %. Pour comparaison, la production des industries manufacturières tous secteurs confondus, a stagné en 2016 (+ 0,3 %) et n’a progressé que de 1,7 % sur un an au premier semestre 2017.

Les premières tendances 2017 confirment le dynamisme de l’industrie française de l’emballage plastique dans un contexte macro-économique optimiste, avec une croissance mondiale soutenue (+ 3 % en prévision pour 2017), et une reprise en France (+ 1,5 % en prévision pour 2017).

Le chiffre d’affaires réalisé entre janvier et juin 2017 a augmenté de 3 % sur un an d’après l’indice de chiffre d’affaires mesuré par l’INSEE. La valeur des ventes s’est accélérée au premier semestre 2017.

La conjoncture des secteurs clients (cosmétique, savons et produits d’entretien, pharmacie, chimie, transport et entreposage) s’améliore et tire la croissance de notre activité, à l’exception des Industries agroalimentaires. Ce secteur agroalimentaire est important pour notre industrie car représentant près de 68% de notre secteur d’activité. Il est stable depuis 2007.

Par ailleurs dans le passé, les professionnels français et européens de l’emballage plastique et souple avaient déjà exprimé leur inquiétude quant à la sécurité des approvisionnements des matières premières plastiques. Les prix des matières plastiques demeurent fortement volatiles depuis 2014 et alternent entre des hausses et des chutes. Les prix sont déconnectés du pétrole. Cette instabilité complique la gestion courante et la stratégie de nos industriels.

L’emballage plastique : premier secteur utilisateur de matières plastiques

L’emballage représente le premier secteur utilisateur de matières plastiques avec près de 45.1 % consommées en France et 39.9 % à l’échelon européen (source PlasticsEurope 2017)

L’évolution de la demande en tonnages pour l’emballage plastique (kt) en France

En 2016, en France, 68 % des emballages ménagers ont été recyclés, soit 3,3 millions de tonnes sur les 4,9 millions mises sur le marché.
Il y a 2.2 millions de tonnes d’emballages plastiques ménagers et industriels en France en 2016.

Le taux de recyclage des emballages plastiques ménagers : 25,4 % en France contre 29,6 % le taux moyen des autres pays de l’UE. 400 000 tonnes de bouteilles et flacons en PET et PEhd étaient jusqu’à maintenant triées et recyclées à hauteur de 50 % du total. L’extension des consignes de tri va permettre d’accroître le taux de recyclage.

Source : ELIPSO / Eurostat / PlasticsEurope Market Research Group (PEMRG) / Conversio Market & Strategy GmbH
Premières estimation 2016 sur la base des données de 2015 et des indices de production Eurostat pour 2016.