L’éco-conception

L’éco-conception d’un emballage est une démarche qui se caractérise par l’intégration des critères environnementaux dès la phase de conception, dans le but d’en réduire les impacts environnementaux tout au long du cycle de vie, tout en gardant des fonctionnalités identiques.

75 % des adhérents d’ELIPSO sont déjà engagés dans une démarche d’éco-conception : réduction à la source, bilan carbone, achat de logiciel d’évaluations environnementales, analyses de cycle de vie, formation et emballages réutilisables…

L’outil ACV de la profession, e-DEA eliPack

L’Analyse de Cycle de Vie (ACV) est un outil d’aide à la décision, qui permet aux industriels de piloter leur démarche d’éco-conception en s’appuyant sur la connaissance des impacts environnementaux dès leurs choix de fabrication.

Pour soutenir le développement et la diffusion de la méthode ACV dans son secteur et participer à l’amélioration des connaissances environnementales sur les emballages plastiques et souples, ELIPSO met à disposition de ses adhérents un outil d’ACV adapté au secteur des emballages plastiques et souples : e-DEA eliPack.
e-DEA* eliPack est un logiciel d’ACV, développé en 2013 par ELIPSO et Evea, adapté au secteur des emballages plastiques et souples.
*Everybody can Design with Environmental Awareness

La plupart des ACV sur les emballages plastiques et souples met en lumière l’influence des matières premières dans le bilan environnemental.
Le premier axe d’éco-conception des emballages porte donc sur la réduction de poids des emballages et le choix des matériaux. Le deuxième axe d’éco-conception varie suivant les emballages entre : la valorisation en fin de vie, le transport des emballages et les procédés de fabrication.
Ainsi, l’utilisation des ACV permet d’agir au niveau le plus approprié pour réduire l’impact environnemental de l’emballage sur l’environnement.

Réduire le poids des emballages, une certitude environnementale

La réduction de poids des emballages permet de réduire fortement les impacts environnementaux dans la mesure où cela permet de réduire les quantités de matières premières utilisées, de réduire les quantités de produits emballés à transporter, de réduire les quantités de déchets à éliminer.

Améliorer la recyclabilité

ELIPSO s’implique pour améliorer la recyclabilité des emballages plastiques via sa participation au COTREP.
Créé en 2001 par Eco-Emballages, Valorplast et ELIPSO, le COTREP (Comité Technique pour le Recyclage des Emballages Plastiques) poursuit ses travaux sur les bouteilles et flacons et travaille en parallèle sur l’élargissement de son périmètre d’action à l’ensemble des emballages plastiques et souples ménagers.
Le COTREP propose aux acteurs qui le souhaitent d’étudier, avant la mise sur le marché, la recyclabilité des emballages plastiques en cours de développement, et compte tenu de l’organisation des filières et des procédés de recyclage existants.
Le COTREP vient également de publier son premier guide « Recyclabilité des emballages plastiques ».
Composé de 5 parties illustrées et schématiques, ce guide est une aide précieuse pour l’éco-conception des emballages en plastique.

ELIPSO est également membre du CEREC (Comité pour l’Étude de la Recyclabilité des Emballages ménagers papier-Carton) : cet organisme a pour objet d’évaluer la recyclabilité des emballages ménagers composés majoritairement (en poids) de papier ou de carton (avis techniques, avis généraux, études sur les éléments perturbateurs). ELIPSO représente ses adhérents concernés dans le secteur du flexible.