Les emballages pour la Cosmétique

En accord avec l’article 3 du règlement (EC) N°1223/2009 (« Règlement Cosmétiques »), les produits cosmétiques mis sur le marché ne doivent pas mettre en danger la santé humaine dans les conditions normales ou raisonnablement prévisibles de leur usage.

Selon l’article 10 de ce même règlement, la « Personne Responsable » du produit fini (chez l’Industriel de la Cosmétique) doit mener une évaluation de la sécurité en vue de respecter cette exigence.

Par ailleurs, le Règlement Cosmétiques précise en Annexe I (clause 4) que les caractéristiques pertinentes du matériau d’emballage doivent être prises en compte dans cette évaluation de la sécurité, ceci concernant plus particulièrement les composants en contact direct avec le produit cosmétique.

Cependant, malgré la publication de Guidelines explicatives par la Commission Européenne, dans lesquelles les aspects emballage sont un peu plus développés, la nature des informations à fournir à la Personne Responsable de l’Industrie Cosmétique n’est pas suffisamment établie, ouvrant le champ à une grande diversité d’exigences de la part des clients de nos emballages.

Certaines de ces exigences sont parfois également excessives. Un travail de coordination au niveau européen a été engagé avec la création d’une Task Force, dont la Présidence est assurée par Cosmetics Europe (Organisation Européenne des Industriels de la Cosmétique). Elipso s’est tout particulièrement impliquée dans cette démarche, notamment en coanimant les réunions.

Les travaux de la Task Force ont permis de finaliser un projet commun de Guidelines associant une représentation des acteurs de l’ensemble de la chaîne. Ce projet est entré, fin octobre 2017, dans sa deuxième phase de test et ce, pour une durée de 1 an.

Elipso a aussi engagé des travaux pour accompagner ses adhérents dans la gestion des relations fournisseurs (pour favoriser la descente d’informations) mais aussi des relations clients.