Les emballages spécifiques

Les dispositifs de sécurité « enfants »

Les fabricants d’emballages plastiques et souples se conforment aux réglementations européennes et nationales introduisant, notamment, l’obligation de fermeture de sécurité pour les enfants.

En France, c’est l’arrêté du 9 novembre 2004 (définissant les critères de classification et les conditions d’étiquetage des emballages pour préparations dangereuses) qui fixe cette obligation dans son article 22 et son annexe 4.

Au plan technique, le sujet est également développé au travers de plusieurs normes :

  • NF EN ISO 8317 : cette norme internationale spécifie les exigences de performance et méthodes d’essai relatives aux emballages refermables désignés comme résistants à l’ouverture par les enfants
  • NF EN ISO 13127 : cette norme internationale spécifie les méthodes d’essais mécaniques pour les emballages refermables à l’épreuve des enfants
  • NF EN 862 : cette norme européenne spécifie les exigences de performances et les méthodes d’essais des emballages non refermables conçus pour être à l’épreuve des enfants et destinés à des produits non pharmaceutiques.
  • NF EN 14375 : cette norme européenne spécifie les exigences de performances et les méthodes d’essai des emballages non refermables conçus pour être à l’épreuve des enfants.

Pour produits dangereux

Une marchandise dangereuse doit être conditionnée dans un emballage approprié.

Les emballages plastiques répondent aux exigences en vigueur en matière de sécurité et de protection. Ces exigences passent notamment par le choix de matériaux appropriés aux marchandises contenues, ainsi que par la mise en œuvre de procédures strictes au niveau de la fabrication.

La sévérité des tests conduits (compatibilité chimique des matériaux employés, essais de pression, essais de chûte …), ainsi que la rigueur de la traçabilité et de l’information délivrée aux utilisateurs, rendent cette activité parmi les plus sûres et les plus contrôlées.

Les emballages pour produits dangereux respectent en particulier l’accord européen relatif au transport international des marchandises dangereuses par route (ADR), sous l’égide de la Commission Economique des Nations Unies. Des dispositions équivalentes existent également pour les transports par train (RID) et par voies navigables (ADN).

Ces règlementations sont régulièrement mises à jour pour tenir compte notamment de l’avancement du progrès technique.

Un marquage spécifique permet d’identifier la conformité aux prescriptions de l’ADR d’un emballage homologué pour contenir des marchandises dangereuses. Avec le procès-verbal d’épreuve de l’emballage, il est une source d’informations importantes pour connaître la compatibilité entre l’emballage et la marchandise conditionnée, ainsi que les instructions de fermeture du récipient.