[Communiqué de presse]  Dans le cadre du projet de loi Climat & Résilience, et en lien avec les obligations liées aux résines styréniques, les acteurs de la filière polystyrène, Célène, Citéo, Elipso, Michelin, PlasticsEurope, Polyvia, Syndifrais et Valorplast, se sont engagés a mettre tout en œuvre pour développer une filière de recyclage effective d’ici à 2025. Elipso est signataire de cette charte.

 

Ce jour, 15 juin 2021, huit acteurs de la chaine de valeur des emballages en polystyrène (1) remettent à Mme la Ministre de la Transition Ecologique une charte d’engagement pour l’émergence d’une filière française de recyclage de ce matériau.

 

Les acteurs de la chaine de valeur du polystyrène rassemblés

Ensemble, les signataires de la charte d’engagement « Réduction de l’impact environnemental des emballages en polystyrène par l’émergence d’une filière de recyclage française efficiente » représentent l’ensemble du cycle de vie du polystyrène à usage d’emballage alimentaire.

  • Les metteurs en marché d’emballages alimentaires représentés par Syndifrais, association professionnelle des produits laitiers frais, Célène représentant les marché de la viande ainsi que l’entreprise à mission Citéo.
  • Les intervenants de la chaine de valeur des emballages en plastique avec Elipso, PlasticsEurope et Polyvia.
  • Les acteurs impliqués dans le recyclage des emballages avec Michelin et Valorplast.

En s’associant pour la première fois autour d’un projet ambitieux, les 8 acteurs de la chaine de valeur affirment ainsi leur détermination à créer avant 2025 une filière de recyclage du polystyrène en France pour les 105 000 tonnes d’emballages ménagers mis sur le marché chaque année. Ils entendent ainsi répondre aux objectifs de la loi La loi anti-gaspillage pour une économie circulaire (AGEC) qui visent à tendre vers 100% de recyclage des emballages en plastique à usage unique d’ici 2025.

Des engagements précis et opérationnels

Parmi les engagements pris par les acteurs réunis au sein de cette charte figurent :

  • d’ici à la fin de l’année 2021, engagement à finaliser les travaux préparatoires au dimensionnement technique et économique d’une filière française de recyclage du polystyrène apte au contact alimentaire. Sous réserve de faisabilité technique, les industriels visent la mise en place de pilotes et usines opérationnels dès 2023 ;
  • défaut de perspectives, l’élaboration d’un plan de sortie opérationnel du PS vers des solutions alternatives recyclables ou ré-employables ;
  • l’engagement par les metteurs en marché s’engagent à utiliser jusqu’à 100% du polystyrène issu de la filière de recyclage et de collecte française des emballages pour des applications alimentaires ;
  • la mise en place d’un comité des parties prenantes, prévue dès 2021 avec la participation de l’Ademe et de la DGPR.

(1) Polystyrène (PS) , polystyrène expansé (PSE), polystyrène extrudé (XPS)

[Espace presse]


[Enquête Elipso sur l’économie circulaire]