[Communiqué de presse] Paris, le 1er juin 2021 – Elipso, l’association professionnelle des entreprises de l’emballage plastique, publie la 5e édition de son enquête sur l’économie circulaire réalisée auprès des industriels.

Malgré un contexte difficile, lié à la crise du COVID-19 et aux hausses de matières premières, les résultats de l’enquête montrent que les entreprises du secteur ont su résister et faire preuve de résilience tout en poursuivant leurs objectifs de transformation vers l’emballage circulaire. Des résultats concrets apparaissent créditant ainsi les objectifs de transition écologiques réalistes fixés par la filière. « L’enquête concrétise au fur et à mesure des éditions la mutation du plastique d’hier pour laisser place à un nouvel emballage plastique, plus proche des aspirations et obligations d’aujourd’hui », précise Christian Théry, président d’Elipso. Pour accélérer la tendance et atteindre le 100% d’emballages recyclés en 2025, Elipso appelle à une plus grande lisibilité des règlementations ainsi qu’à la levée de certains freins persistants.

Une industrie marquée par une année de mobilisation intense faisant preuve de résilience

Depuis le début de la crise du COVID-19, les entreprises du secteur ont maintenu leur activité durant chaque confinement, assurant la majorité des commandes de leurs clients sans interruption. Elles ont fait preuve de résilience, d’agilité et d’innovation en adaptant leur outil à ce contexte particulier. Même si 1/4 d’entre eux déclarent une baisse de leur activité, principalement sur la restauration et la vente à emporter, 3/4 des entreprises maintiennent leur carnet de commande.

Une industrie poursuivant sa transformation en innovant toujours plus

Dans la lignée de la transformation entamée depuis des années, les entreprises investissent fortement (6% de leur chiffre d’affaires en moyenne, avec 30 entreprises en tête cumulant à elles seules 150 millions d’euros d’investissement) pour tendre vers les objectifs fixés par le cadre législatif, les demandes des clients et les attentes sociétales. Recyclabilité et incorporation de matières recyclables représentent les principaux critères d’innovation.

Les transformations de la filière affichent des résultats concrets puisque 75% des répondants ont déjà fait évoluer une partie de leur offre pour tendre vers plus de circularité : emballages mono-résine, emballages biosourcés ou emballages réemployables.

Une transformation réaliste puisque 77% des engagements volontaires* d’incorporation de matière recyclée sont déjà atteints. (*engagement de l’ensemble de la filière de la plasturgie à incorporer 1 million de tonnes de matière recyclée d’ici à 2025. La quote-part de l’emballage équivaut à 440 000 tonnes)

Une transformation ralentie par la persistance de certains freins

Des freins persistants ralentissent cette transition écologique : un cadre législatif national et européen flou (articulation du décret 3R avec les directives européennes, projet de loi Climat), un cadre réglementaire limitant certaines utilisations (par exemple l’aptitude au contact alimentaire encore limitée pour les matières recyclées), un développement encore insuffisant des circuits de collecte et de recyclage pour l’ensemble des emballages.

Des objectifs réalistes mais la route est longue

« Restons dans le cadre posé par la loi anti-gaspillage il y a un an et évitons la course aux fausses bonnes idées, les fonctionnalités et les analyses de cycle de vie doivent primer avant toute choix d’emballage. Comme le montre l’enquête, l’industrie s’est mise en ordre de marche, les premiers résultats sont là, continuons sereinement via un travail commun avec l’ensemble de la chaine de valeur », Christian Théry.

L’ensemble de la chaine de valeur doit travailler à lever les freins restants grâce aux outils existants comme un accroissement de la recherche et développement en matière d’éco-conception, le plan de relance France Relance, l’extension des consignes de tri pour augmenter la collecte, le développement du recyclage pour l’ensemble des emballages.


[ ESPACE PRESSE ]